Iran/Afrique: l'alliance qui fait peur ! (Débat)

PressTV Français 30 views
Débat: Rabat jure contrer l'Iran en Afrique !

Il y a un curieux accent "lapidien" dans ces propos qu'a tenus M Bourita, MAE marocain, devant les députés, un MAE qui -on se rappelle- est intervenu en 2021 devant le lobby sioniste américain, AIPAC, pour plaider la cause de la normalisation et partant celle de la mise sous tutelle sioniste d'un Maroc dont le peuple n'a pas tardé, bravant la répression et l'interdiction à descendre massivement dans la rue dès le mois de novembre pour dénoncer la visite au Maroc du ministre sioniste de la Guerre et en même temps désavouer un roi qui a bradé les intérêts suprêmes de son peuple et au-delà de lui, de ceux du Maghreb, car jamais l'entité n'a débarqué quelque part sans en broyer la paix la sécurité et ce n'est pas à Bourita dont le pays a trouvé à plusieurs reprises depuis la signature de l'accord d'Abraham au seuil de la guerre avec l'Algérie qu'on apprendrait ceci.

Mais Bourita qui félicite Riyad et Abou Dhabi d'avoir en un seul raid massacré 600 Yéménites à Sadaa, d'en être fier, pourquoi s'inquiète-t-il du supposé prosélytisme chiite de l'Iran, de la sécurité spirituelle des sunnites pas au Maghreb, mais en Afrique de l'Ouest ? Après tout, les Ouest-africains sont majeurs et vaccinés et ils n'ont pas besoin de Bourita pour se mettre à l'abri de la secte chiite. Pour s'en convaincre, il suffit à Bourita de suivre de plus près l'actualité malienne, nigérienne, burkinabée pour comprendre que ce genre d'ingérence finirait tôt ou tard par se retourner contre les interventionnistes. Barkhane en fait l'amère expérience tout comme Takuba. 

Il y a un vague pressentiment du lecteur de la Résistance qui dit que Bourita, porte-voix de l'axe Washington-Tel-Aviv-monarchies arabes a peur : non pas du chiisme, mais de quelque chose infiniment plus large qui dépasse les clivages confessionnels, mais qui a partie liée quelque part avec le concept  trop chiite du rejet de la tyrannie connu sous le terme de la Résistance. C'est ce concept qui a fait descendre des milliers de Marocains dans la rue contre Gantz, qui a poussé Mohammed VI à reporter encore l'ouverture de l'ambassade sioniste à Rabat,... qui commence à se généraliser à travers le Sahel sous les yeux ahuris des puissances colonialistes et leurs armées qui voient les Sahéliens "se palestinieniser"... Bourita et ses maîtres israéliens ont peur. Il y a un vent de la Résistance qui souffle au Maghreb et en Afrique de l'Ouest. Où mieux dit du Maghreb vers le Sahel. Et ce vent-là ne connaît aucun clivage confessionnel... Et c'est fort irréaliste que Bourita croie encore les pétrodollars golfiens, les Harop israéliens, les Rafale français ou les Patriot US capables de contrer cette Résistance.

Le ministre marocain des Affaires étrangères met en garde contre les ambitions iraniennes en Afrique et accuse Téhéran de chercher à s'étendre à l'ouest du continent en diffusant la doctrine chiite. Il affirme le soutien du Maroc aux Émirats arabes unis dans l'attaque des Houthis contre eux.

Pierre Dortiguier, politologue et Luc Michel, géopoliticien s'expriment sur le sujet

Add Comments