Sénégal/UE: Dakar; maître du jeu ( Débat )

PressTV Français 30 views
Le chef d'Etat sénégalais a déclaré qu'il avait reçu mandat de l'UA pour effectuer un voyage en Russie et en Ukraine.

Actuellement à la présidence tournante de l'Union africaine, le chef d'État sénégalais Macky Sall a déclaré lors d'une conférence de presse commune avec le chancelier allemand Olaf Scholz qu'il avait reçu mandat de l'UA pour effectuer un voyage en Russie et en Ukraine alors que la Russie avait adressé une invitation en ce sens. Le déplacement, initialement prévu le 18 mai, n'a pu avoir lieu « pour des raisons de calendrier », et il a proposé de nouvelles dates.

« Dès que c'est fixé, je me rendrai naturellement à Moscou, et aussi à Kiev, et nous avons aussi accepté de réunir l'ensemble des chefs d'État de l'Union africaine, qui le souhaitent, avec le président ukrainien, Volodymyr Zelensky qui avait exprimé le besoin de communiquer avec les chefs d'État africains », explique Macky Sall.

Le Sénégal avait surpris le 2 mars en s'abstenant lors d'un vote de l'Assemblée générale de l'ONU en faveur d'une résolution qui exigeait « que la Russie cesse immédiatement de recourir à la force contre l'Ukraine ».

Le conflit « nous affecte », mais se déroule sur un autre continent, a dit Macky Sall. « Nous voulons la paix et nous condamnons l'invasion », a-t-il dit plus explicitement que par le passé. « Nous travaillons, nous, pour qu'il y ait une désescalade », a-t-il ajouté en préconisant un cessez-le-feu, un dialogue et « une paix juste pour l'Ukraine, pour la Russie aussi ».

En visite au Sénégal, le chancelier allemand a mené des discussions « intensives » pour participer à des projets autour des ressources en gaz du pays ouest-africain, qui lui-même est prêt à alimenter l’Europe.

Pour sortir de sa dépendance au gaz russe, l’Allemagne multiplie les discussions avec des pays producteurs. Lors d’une conférence de presse conjointe à Dakar, le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré que son pays est déjà engagé au Sénégal dans des projets d’énergie renouvelable ou de stockage de l’énergie, et des discussions ont commencé en ce qui concerne le gaz.

Comme toujours, l’Europe se base sur l’Afrique pour s’en sortir, mais la visite de Macky Sall à Moscou pourrait encore faire basculer pas mal de choses dans les relations entre l’Europe et l’Afrique ; l’Europe est en danger, et encore une fois, elle montre que sans l’Afrique, elle ne serait strictement rien.

Fabrice Beaur, expert pour l'ONG EODE et Luc Michel, géopoliticien, s'expriment sur ce sujet.

Add Comments