Rapprochement Alger/Hamas, les impacts?

PressTV Français 37 views

Alors que tous les regards sont tournés vers le front ukrainien, en Méditerranée, l'actualité passe sous silence les tensions permanentes que subit l'Algérie depuis l'attaque de l'OTAN contre la Libye.

Cette attaque illégitime et illégale a provoqué des bouleversements dans toute l'Afrique du Nord. Mais le pays qui en a le plus souffert, notamment en raison de son opposition politique permanente à l'Occident (directe ou indirecte) et de son amitié avec l'Iran, est sans aucun doute l'Algérie. En effet, l'Algérie a vu ses frontières mises en danger à de nombreuses reprises, que ce soit à l'ouest, à l'est ou même au sud.

Il n'est donc pas étonnant qu'après 10 ans de pressions de toutes sortes, ce pays d'Afrique du Nord rêvant d'une union africaine forte et unie ait choisi, comme de nombreux pays subsahariens, de trancher dans le vif, de sortir de l'ambiguïté et de définir clairement sa politique étrangère.
Pour ce faire, il suffit de regarder les actions internationales de l'Algérie au cours des 12 derniers mois.

On peut ainsi constater que l'Algérie souhaite entrer dans les BRICS, un souhait approuvé notamment par la Chine. Il y a aussi le fait que l'Algérie achète du matériel militaire et s'est réarmée notamment en drone russe. 

Il y a aussi le fait qu'Alger ait initié des actions pour rassembler les factions palestiniennes. En effet, le 5 juillet 2022, le président Tebboune a rencontré à Alger, le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le chef du bureau politique du Hamas, Ismaël Haniyeh. Une rencontre qualifiée d'historique qui a mis fin à plusieurs années de froid entre les deux hommes politiques.

Rappelons également qu'en novembre, l'Algérie et la Russie organiseront ensemble des exercices militaires tandis qu'au début du même mois se tiendra le 31e sommet de la Ligue arabe, un sommet qui ne s'est pas tenu depuis 3 ans.

Le fait que le Maroc s'arme de plus en plus auprès de l'entité sioniste alors que l'Algérie a toujours soutenu la cause palestinienne est certainement l'une des raisons des dernières actions d'Alger.

Imadeddin Hamrouni, expert des questions politiques, et Luc Michel, géopoliticien nous en disent plus.

Add Comments