Iran/Israël: la goutte qui fait déborder le vase? (reportage)

PressTV Français 29 views
Vendredi après-midi, le savant atomiste et conseiller auprès du ministère de la Défense a été assassiné non loin de Téhéran lors d’un attentat à la voiture piégée suivi d’une fusillade impliquant l’équipe de ses gardes du corps.

Vendredi après-midi, le savant atomiste et conseiller auprès du ministère de la Défense a été assassiné non loin de Téhéran lors d’un attentat à la voiture piégée suivi d’une fusillade impliquant l’équipe de ses gardes du corps.

En effet, l’axe US/Israël n’a cessé depuis la défaite de Trump à la présidentielle US de menacer l’Iran de frappes aériennes. 

De son côté, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a lancé un appel « à la retenue et à la nécessité d’éviter toute action qui pourrait conduire à une escalade de tensions dans la région ».

Comment peut-on analyser la réaction réticente de l’UE et de l’ONU vis-à-vis de ce crime ?

Jean Bricmont, Professeur à l’université de Louvain, s’exprime sur le sujet.

Jean Bricmont : « Je suis choqué de l’attitude de l’Europe : il y a des signatures de pétitions par des intellectuels en Europe pour condamner le fait qu’une personne est condamnée à mort en Iran, mais quand un scientifique iranien est tué je ne vois aucune indignation de la part des Européens ! »

Add Comments