Scientifique assassiné: la terrible vengeance de l’Iran! (Débat)

PressTV Français 189 views
Fakhrizadeh lâchement assassiné: le faux-pas de trop d'Israël?

L’entité sioniste vient de placer en alerte maximale l’ensemble de ses ambassades à travers le monde, mais il a tort de croire que l’Iran s’en prendrait à des représentations diplomatiques sionistes, si tant est que ce mot ait un quelconque sens une fois rapporté à la petite dimension israélienne.

En effet, en termes d’ambassades sionistes, ce sont des filiales du Mossad, principal suspect de l’attentat à la voiture piégée qui a coûté la vie au Physicien atomiste Fakhrizadeh, le vendredi 27 novembre, alors qu’il circulait à bord de sa voiture non loin de Téhéran accompagné de sa femme et de ses gardes du corps.
Dès les premières heures, le ministre iranien des Affaires étrangères a fait état des « indices » qui plaident en faveur de « l’implication d’Israël » ce sur quoi ni Netanyahu ni autres composantes de l’entité sioniste ne font d’ailleurs de mystère, le Premier ministre israélien ayant déjà cité le nom du scientiste comme étant la cible des brigades de terreur sionistes. D’où ce message très clair du commandant en chef des forces armées iraniennes, l’Ayatollah Khamenei qui suit : « L’éminent savant du nucléaire et de la défense du pays, Mohsen Fakhrizadeh, a été tué en martyr par des mercenaires à la solde, des criminels qui tuent sans pitié. Ce fut une personnalité scientifique hors pair qui a sacrifié sa vie pour le progrès de la nation, progrès durable. Sa mort en martyr est bien la récompense qu’il méritait auprès de Tout-Puissant. J’appelle par conséquent tous les responsables du pays à entreprendre de toute urgence deux mesures importantes : d’abord, punir irréversiblement les auteurs et les commanditaires de ce crime abject et ensuite, poursuivre les travaux scientifiques et techniques qu’a entamés le martyr Fakhrizadeh qu’il a mené d’une main de maître. La mort en martyr est une bénédiction qui mérite d’être félicitée. Je présente toutefois mes sincères condoléances à la famille du martyr ainsi qu’à la communauté scientifique du pays, à ses collègues et ses élèves. Et que Dieu lui accorde la place qu’il mérite. »
Double directives, punir les commanditaires et poursuivre l’œuvre atomique du martyr. Ramené à la lettre de l’ambassadeur d’Iran ce vendredi 27 novembre à l’adresse de l’ONU, plus d’un analyste estime que la « riposte iranienne » est pour pas très longtemps. Auparavant, les experts avaient déclaré que l’Iran pourrait frapper dans les 72 prochaines heures.
Ayssar Midani, analyste franco-syrienne des questions internationales, et André Chamy, juriste international s’exprime sur le sujet.

Add Comments