France: la CIA et le Mossad, dénichés! (e press)

PressTV Français 129 views
Des hélicoptères convertibles V22 Osprey de la Marine US se sont discrètement posés hier sur l’aéroport de Nice. Quelle est alors la raison de leur présence ?

Au sommaire :

1- Iran : Moscou pointe du doigt les USA

Moscou rejette toute idée de reconsidération du PGAC et pointe du doigt les États-Unis, « sources de la crise actuelle ».

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a pris part samedi à un webinaire avec les journalistes de l’IRNA et de l’IRIB.

Tout en soutenant la position de l’Iran face au Plan global d’action commun sur le nucléaire (PGAC), il a déclaré : « L’accord nucléaire de 2015 ne doit pas être révisé pour lui imposer d’autres questions hors sujet. La position de l’Iran envers l’accord multilatéral nucléaire de 2015 est bien calculée et appropriée. »

Source : IRNA

2- France : la Loi « sécuritaire » tue !

Un participant à la Marche des libertés ce samedi 12 décembre a été présenté dans un reportage de BFM TV comme « maculé de sang », comme l’a assuré une journaliste. Il a marché devant un cordon des forces de l’ordre, tout en jouant du tambour alors que son visage saignait. Ce qui s’est avéré être une blessure reçue lors d’une charge de policiers.

La chaîne a évoqué par la suite « une information erronée » à l’origine de ce sujet et a présenté ses excuses. Venu protester contre la loi Sécurité globale à Paris, le musicien, prénommé Morgan, a raconté à BFM TV qu’il était « en train de jouer quand les policiers ont chargé ».

Au cours de la manifestation ce samedi à Paris, BFMTV a diffusé en direct les images d’un manifestant le visage en sang. Il a été évoqué qu’il s’agissait de maquillage en raison d’une information erronée. Il n’en était rien : cet homme a bien été frappé par des policiers. « J’ai reculé et je me suis mis en posture de défense, mais ça n’a pas suffi..., a-t-il confié. Ils ont tapé quand même. »

Source : Sputnik

3- Le référendum d’indépendance au Texas

Le Texas, connu pour ses opinions conservatrices, pourrait organiser un référendum sur l’indépendance, car il ne reconnaît pas Joe Biden comme président des États-Unis.

Cette idée a été avancée par le parlementaire républicain local Kyle Biedermann après le rejet du procès pour non-reconnaissance des résultats de l’élection présidentielle.

« Le gouvernement fédéral est devenu incontrôlable et n’a plus de valeur pour le peuple du Texas », a déclaré le politicien.

4- « Vladimir Monomakh » a tiré une salve de 4 missiles balistiques intercontinentaux

Le sous-marin nucléaire russe « Vladimir Monomakh » a tiré une salve de 4 missiles balistiques intercontinentaux.

Le tir simultané de quatre missiles balistiques mer-sol Boulava est une première pour le sous-marin nucléaire lanceur d’engins russe du projet 955 de la classe Boreï, Vladimir Monomakh.

Les quatre missiles ont atteint leurs objectifs avec succès sur le terrain d’entraînement de Chizha dans la région d’Arkhangelsk, ce qui confirme le maintien d’un haut niveau de préparation au combat des forces stratégiques russes.

Source : Avia-pro.net

5- L’antenne niçoise de la CIA

Un internaute a pu filmer quatre hélicoptères convertibles d’assaut V22 Osprey des Marines stationnant pendant six heures non loin du tarmac de l’aéroport civil de Nice, ce dimanche 6 décembre 2020. Il affiche entre 14h30 et 20h30.

Les vidéos qu’il présente montrent le ravitaillement de leurs réservoirs avant de retourner vers la flotte américaine stationnée en Méditerranée.

La couleur de ces convertibles, gris anthracite (peinture furtive), ne laisse aucun doute possible. Il s’agit des forces spéciales Navy Seals présents ce jour de manière discrète.

Ces convertibles V22 Osprey de la Marine US se sont discrètement posés hier sur l’aéroport de Nice de 11h du matin à 20h30 le soir (durée d’une opération moyenne). Il s’agit d’une opération non officielle.

Dans un cadre officiel, ils auraient dû se poser dans une base militaire, à Toulon par exemple, et non dans un aéroport civil à Nice.

Habituellement, ces unités d’élite se meuvent lorsque le président Trump se déplace à l’étranger ou bien dans le cadre d’opérations terroristes ou afférentes au terrorisme à l’étranger ou encore lors d’opérations spéciales sur le territoire américain comme ce fût le cas le 18 novembre 2017 lors du raid contre le siège de la CIA à Langley ou lors du raid de la Zone 51 et les neuf hangars de S4 à PapooseLake le 28 février 2017. Nous savons que le président américain Donald Trump n’est pas en déplacement.

Il ne s’agit pas non plus de manœuvres dans le cadre d’exercices conjoints avec les forces européennes. En effet, pour cause de la Covid et ce jusqu’à fin février les manœuvres de l’OTAN ont toutes étés annulées. Et pourtant les forces armées américaines sont bien là.

Quelle est alors la raison de leur présence ?

Ces unités d’élite sont venues pour emmener les disques durs (hub de mémoire de masse civile de la CIA) ainsi que les officiers traîtres d’une station secrète de la CIA à Nice. En effet, cette station faussait les votes aux USA avec le logiciel « Dominion ».

Vous n’êtes plus sans savoir que la France est impliquée dans la tentative du coup d’État visant à renverser les élections américaines en faveur de Joe Biden alors que Trump a gagné massivement les élections, ce que la Cour suprême va prochainement statuer.

L’assaut de l’antenne CIA de Nice fut effectué par les nageurs de combat de la base de Toulon qui remirent ensuite leurs prisonniers et le matériel capturé aux Navy Seals.

Une des vidéos montre d’ailleurs un chariot transportant discrètement les boîtiers des serveurs informatiques récupérés.

Cette station CIA clandestine de Nice (pour les opérations noires du Deep State) a aussi faussé les votes de la présidentielle et des législatives de 2017 en France pour transformer la victoire de Marine Le Pen (avec 63 % des votes) en victoire de Macron qui n’avait même pas passé le premier tour (avec ses 11 % de voix). Il était impératif dans leurs plans que Macron soit au pouvoir pour accélérer le processus de destruction de la France.

Pour mémoire, Jacque Attali avait prédit l’ascension au pouvoir du banquier Emmanuel Macron et son échec à se faire réélire dans le cas d’un second mandat et sa succession par une femme : pour peu il aurait pu prophétiser les attaques terroristes revendiquées par Daech voire même l’égorgement de Samuel Patty ainsi de suite histoire d’approuver davantage ses qualités de visionnaire.

La présence de quatre convertible (chaque V22 peut transporter entre 25 à 30 commandos) montre qu’il s’agit d’une opération d’envergure. Les convertibles américains sont là pour sécuriser l’opération des forces spéciales françaises qui ont fait l’assaut et ont remis le matériel saisi aux Seals.

Il s’agit d’une opération conjointe entre le COS (“commandement des opérations spéciales”) de l’armée française et le JSOC (“Joint Special Operations Command”, le COS américain).

Même si vous n’apprendrez ces choses qu’à partir de mars 2021, vous avez là un des premiers indices montrant que l’armée française a commencé l’élimination des criminels qui ont volé le pouvoir aux Français en 2017, c’est-à-dire Macron et sa clique.

Commencez-vous à comprendre que la libération est en cours ?

Avec Réseau international et llepen.medium.com

Add Comments