Riposte:premier pas de la vengeance implacable

PressTV Français 216 views
Le Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI) a pris pour cible la base aérienne américaine d’Aïn al-Asad dans la province d’al-Anbar dans l’ouest de l’Irak après avoir lancé une vague d’attaques pour riposter à l’assassinat par les États-Unis du commandant en chef iranien antiterroriste, le général de corps d’armée Qassem Soleimani.

Le Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI) a pris pour cible la base aérienne américaine d’Aïn al-Assad dans la province d’al-Anbar dans l’ouest de l’Irak après avoir lancé une vague d’attaques pour riposter à l’assassinat par les États-Unis du commandant en chef iranien antiterroriste, le général de corps d’armée Qassem Soleimani.

SOURCE : PRESS TV FRANÇAIS

De son côté, le commandant en chef des forces armées irakiennes, Abdel Karim Khalaf, a émis un communiqué où il affirme noir sur blanc que cette frappe « avait été parfaitement coordonnée avec la partie irakienne ».
La crainte la plus totale s’est emparée de la société, des responsables et des milieux politiques aux États-Unis.

Nous avons analysé cette fulgurante riposte balistique iranienne avec Fabrice Beaur, expert pour l’ONG EODE.

Add Comments