L'Iran gagne sa guerre du pétrole contre les USA (Débat)

PressTV Français 57 views
Le ministre iranien du Pétrole a annoncé que l’Iran continuait à exporter du pétrole et que les exportations des produits pétroliers ne se sont jamais aussi bien portées, l’Iran laissant ses ennemis à leur faim.

Lors de l’ouverture de la 25e exposition iranienne du pétrole, du gaz, du raffinage et de la pétrochimie, le ministre iranien du Pétrole a annoncé que l’Iran continuait à exporter du pétrole et que les exportations des produits pétroliers ne se sont jamais aussi bien portées, l’Iran laissant ses ennemis à leur faim.

La 25e exposition iranienne du pétrole, du gaz, du raffinage et de la pétrochimie s’est ouverte vendredi 22 janvier à Téhéran et se terminera le lundi 25 janvier. L’exposition de quatre jours a été inaugurée par le ministre du Pétrole Bijan Namdar Zanganeh avec la présence des industriels du secteur privé, des représentants du Parlement ainsi que des producteurs et des opérateurs de l’industrie.
Se déroulant selon des protocoles sanitaires stricts, la foire se tient en dépit des sanctions américaines imposées depuis 2018 suite au retrait unilatéral de Donald Trump d’un accord international connu sous le nom de Plan global d’action conjoint.
En cette année 1399 (calendrier persan) que le Leader a baptisée l’année de « l’essor de la production » nationale, « nous ne pouvions pas bien évidemment couper les relations entre producteurs et entrepreneurs », a indiqué le ministre.
M. Zanganeh a indiqué que les sociétés d’exploration et de production pétrolière sont les piliers les plus important pour renforcer la technologie et autonomiser l’industrie pétrolière et raviver par la suite tous les autres secteurs.
Cité par Bloomberg, le vice-ministre iranien du Pétrole, Amir Hossein Zamaninia a de son côté déclaré que l’Iran avait commencé à augmenter sa production de pétrole et prévoyait d’atteindre les niveaux pré-sanctions dans un mois ou deux.
Bloomberg de rappeler : le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namdar Zanganeh, a déclaré en décembre que le gouvernement cherchait à doubler la production de pétrole et à augmenter les exportations à 2,3 millions de barils par jour.
Ayssar Midani, analyste franco-syrienne des questions internationales et Jacob Cohen, écrivain et journaliste s’expriment sur le sujet.

Add Comments