Irak: le coup de massue anti-US (Débat)

PressTV Français 97 views
Les mouvements populaires de la Résistance ont redoublé leurs attaques contre les forces d'occupation US.

Source : Press TV Français

Depuis le double attentat à Bagdad dont les civils étaient les principales victimes, les attaques contres les convois militaires américains se sont multipliées à travers tout l'Irak. Alors que l'armée US a multiplié l'expédition des renforts et de matériel militaire depuis la Syrie et le Koweït à destination de ses bases militaires en Irak, les mouvements populaires de la Résistance en Irak ont redoublé leurs attaques contre les forces d'occupation US et leurs mercenaires terroristes. Dans ce cadre, des médias irakien et saoudien ont confirmé l’attaque du 26 janvier contre un convoi logistique de l’armée américaine à Samarra. 

Des médias irakien et saoudien ont rapporté qu'un convoi logistique militaire américain avait été pris pour cible en Irak, mardi 26 janvier. 

Selon Al-Arabiya et Al-Hadath, le convoi a été frappé alors qu'il traversait une route à Samarra, au nord de Bagdad, capitale irakienne. Les deux sources d’information n'ont cependant pas indiqué les détails de l’attaque et la manière dont le convoi a été pris pour cible.

Saberin News a indiqué que le convoi frappé à Samarra appartenait à l'armée américaine.

Il convient de noter que des convois transportant du matériel logistique pour les troupes américaines stationnées dans diverses bases militaires en Irak sont bombardés à plusieurs reprises chaque semaine ou endommagés quasi quotidiennement par l’explosion des bombes déposées en bord de routes. 

Après les attaques terroristes de la coalition américaine contre les combattants de l’axe de la Résistance, ainsi que l'assassinat des commandants Qassem Soleimani et Abou Mahdi Al-Mohandes, le Parlement irakien a approuvé le renvoi des troupes étrangères, le 5 janvier 2020. Depuis, les attaques des groupes de résistance contre les troupes américaines, qui n’ont toujours pas quitté le sol irakien, se sont multipliées.

Dans leur nouvelle opération anti-Daech, les combattants des Hachd al-Chaabi ont réussi à repousser les takfiristes qui ont pris d’assaut le champ pétrolier de Naft Khaneh, au nord-est de la province de Diyala, à la frontière est avec l’Iran.

Les Hachd al-Chaabi ont pu neutraliser le plan des terroristes de Daech, visant à frapper la région de Naft Khaneh, dans le nord-est de la province de Diyala.

Saberin News a par ailleurs rapporté que les combattants de la 1er brigade des Hachd al-Chaabi ont contrecarré l'attaque contre la région pétrolifère de Naft Khaneh.

Arnaud Develay, juriste international et Pierre Dortiguier, politologue, s'expriment sur le sujet.

Add Comments