Syrie: aveu d'échec de l'Occident? ( Débat )

PressTV Français 45 views
Après 10 ans de guerre sans merci contre la Syrie, les parlementaires européens ont exprimé leur opposition à toute normalisation avec la Syrie.

 

En Syrie, dans la zone de désescalade entre Hama et Idlib, une source militaire syrienne a signalé des frappes de l'armée syrienne contre des positions terroristes sur l'axe d’al-Ankawi, tuant un grand nombre de terroristes pro-Ankara.
Dans le même temps, des terroristes ont lancé des attaques à la roquette contre des positions de l'armée syrienne dans la banlieue sud d'Idlib. En représailles, l'armée syrienne a pilonné les positions terroristes du Front al-Nosra dans la banlieue sud d'Idlib et à l'est d'Idlib.
Par ailleurs, des sources syriennes ont rapporté que des miliciens FDS (Forces démocratiques syriennes) ont attaqué un quartier de la ville de Hassaké, enlevé des jeunes et les ont emmenés dans des bases militaires. « Les FDS ont ouvert le feu sur un rassemblement de résidents qui s’opposait à l'enlèvement de ces jeunes », ont annoncé les mêmes sources.
De nouvelles recherches menées par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ont fait part des traumatismes et des souffrances subis par la jeunesse syrienne pendant les 10 ans de la guerre civile.
L'étude a été menée sur environ 14 000 jeunes âgés de 18 à 25 ans, à la fois en Syrie et en exil au Liban et en Allemagne.
Environ la moitié de ces personnes ont perdu un ami ou un membre de leur famille proche.
En effet, les États-Unis prévoient de vaincre la Résistance par le biais des évolutions en Irak et en Syrie; Ces agissements interviennent alors que l'axe de la Résistance a su surmonter avec succès les pressions des 4 dernières années et peut désormais tracer ses propres lignes rouges face aux jeux des américains.
Les administrations de Barack Obama et de Donald Trump n'ont pas réussi à terminer, stratégiquement, la guerre en Syrie en faveur des États-Unis et du régime sioniste. La Syrie et l'axe de la Résistance ont enregistré de grands progrès ces dernières années. a écrit le journal libanais Al-Akhbar dans son dernier article.
La présence de l'axe de la Résistance dans toute la région s'accroit de plus en plus. La route de Téhéran à Beyrouth, qui passera par Bagdad et Damas, se renforce progressivement. Les États-Unis savent que ce n'est pas seulement une menace pour leur influence militaire, mais cela renforce également les lignes de la résistance et les opportunités d'échanges et de développements économiques. Il s'agit d'un défi majeur pour les politiques américaines de pression maximale.

Par ailleurs, Après 10 ans de guerre sans merci contre la Syrie, dans une nouvelle résolution adoptée le 11 mars 2021, les parlementaires européens ont exprimé leur opposition à toute normalisation avec la Syrie...

Luc Michel, géopoliticien, et Philippe Hugon, reporter de guerre s'expriment sur le sujet.

Add Comments