Dimona visé: les règles du jeu change (Débat)

PressTV Français 41 views

L’armée israélienne a reconnu l’échec de sa DCA à intercepter le missile tiré depuis le territoire syrien lors de l’attaque balistique contre l’installation nucléaire de Dimona.

« Les enquêtes préliminaires sur le tir de missile sol-air depuis la Syrie vers Israël montrent que le missile n’a pas été intercepté », a déclaré aujourd’hui sur son compte Twitter, le porte-parole arabophone de l’armée sioniste, Avikhai Adrei.

L’armée israélienne citée par Al-Jazeera a prétendu à cet égard que la roquette avait explosé dans le ciel et que ses fragments s’étaient dispersés dans la région du Néguev.

Selon le rapport, l’armée israélienne a également annoncé que les enquêtes sur le missile tiré depuis la Syrie étaient toujours en cours.

Le correspondant de la chaîne d’information Al-Arabiya rapporte que l’armée israélienne a échoué à deux reprises à intercepter des missiles.

La chaîne Sky News a également rapporté que le ministère israélien de la Guerre enquêtait sur la cause de la défaillance des systèmes de défense près des installations de Dimona.

L’armée israélienne a estimé que sa DCA avait tiré des missiles contre le missile syrien, laissant un doute sur la réussite de l’opération. 

Ce jeudi 22 avril, des sources locales en Palestine occupée ont signalé que les sirènes ont retenti à proximité du réacteur nucléaire de Dimona. 

Abdel Bari Atwan, le rédacteur en chef du journal en ligne Rai al-Youm, a évoqué la frappe balistique contre l’installation nucléaire de Dimona précisant que la patience « stratégique » de la Résistance était arrivée à bout.

« Le tir de missile contre Dimona annonce le début d’un changement des règles du conflit. Cette tentative annonce l’effondrement de toutes les anciennes équations », a-t-il écrit dans un tweet. Il semble que la patience stratégique de la Résistance soit terminée. Le Dôme de fer s’est avéré inefficace. Ceux qui ont vu la fuite des colons effrayés vers les abris comprennent ce que nous disons. La Résistance répond et le temps de restituer notre dignité est arrivé. »

Ayssar Midani, analyste franco-syrienne des questions internationales, et Arnaud Develay, juriste international, s'expriment sur le sujet.

Add Comments