C'est plus qu'une défaite... c'est la mort (Débat)

PressTV Français 176 views
Au J+7 de la guerre, Tel-Aviv est ratatinée avec des missiles d’une facture totalement nouvelle !

Au J+7 de la guerre, Tel-Aviv est ratatinée avec des missiles d’une facture totalement nouvelle ! Outre Sejjil, missile tactique largement employé ces derniers jours et dont la capacité de destruction a littéralement pétri de peur l’entité, la Résistance palestinienne a fait sortir le missile « Hajj Qassem » dans la nuit de samedi à dimanche 16 mai, vers minuit heure locale, peu après l’expiration de l’ultimatum lancé par le porte-parole de Qassam Abou Ubeid. 

Le nouveau missile est baptisé « Hajj Qassem, du nom du haut commandant en chef de l’axe de la Résistance, Qassem Soleimani, lâchement assassiné le 3 janvier 2020 par les Américains, mais avec le concours d’Israël. Une puissante salve de missiles et de roquettes a pris pour cible la capitale sioniste. Le raid aurait impliqué pas moins de centaines de missiles et roquettes qui auraient été tirés en moins de 5 minutes contre le centre et la banlieue de Tel-Aviv.

 Le porte-parole des Brigades Qassam avait donné dans la nuit de samedi à dimanche deux heures aux sionistes pour se mettre à l’abri avant que “Tel-Aviv ne soit ciblé” en représailles de la frappe qui a détruit samedi soir le siège des médias étrangers à Gaza. Les sirènes d’alarme continuent à retentir à Tel-Aviv, à Ashkelon et à Ashdod, cités gaziers désormais boudées par les investisseurs étrangers. Les missiles tirés à l’aube ont touché Nataniya et Naplouse en Cisjordanie.

Luc Michel, géopoliticien et Pierre Dortiguier, politologue s’expriment sur le sujet.

Add Comments