Qods: Nasrallah met en garde Israël (Débat)

PressTV Français 68 views
Le secrétaire général du Hezbollah libanais, Seyyed Hassan Nasrallah, a prononcé le mardi 25 mai un discours à l’occasion du jour anniversaire de la libération du sud du Liban.

Le 25 mai 2021, cela fait 21 ans que l'entité sioniste a été expulsée du sud du Liban, un anniversaire qui est célébré cette année dans un contexte totalement singulier : la Palestine vient de remporter une franche victoire militaire au bout de 12 jours d'un conflit où les missiles de la Résistance ont mis au pas l'armée de l'air d'Israël. Le secrétaire général du Hezbollah y revient...

« Je félicite la très grande victoire de la Résistance à Gaza, une victoire à la fois du peuple palestinien et de tous les groupes de la Résistance. Désormais au mois de mai nous célébrerons deux grandes victoires, celle de l'an 2000 et celle, acquise en 2021. Car cette récente bataille a été marquée par une brillantissime démonstration de force de tous les groupes qui composent la Résistance palestinienne et surtout des commandants de ses branches militaires. J'ai suis de près les évolutions dès le premier instant et je tiens surtout à rendre hommage a l'impérissable figure de la Résistance, le martyr Soleimani pour ses soutiens à la Palestine et au Liban. Au fait la victoire au Liban n'a été qu'un prélude à la victoire de la Palestine. Le Hezbollah a dédié sa victoire à la Palestine, car c'est là notre objectif final. La victoire en l'an 2000 a eu des impacts stratégiques pour l'ennemi contre quoi il a mis en garde. Ce fut une victoire qui a placé le monde ennemi comme ami face une nouvelle réalité stratégique. »

« En effet la riposte de la Résistance palestinienne au régime occupant et à ses exactions à Cheikh Jarrah a été décisive, historique même. Or certains pays arabes ont refusé comme toujours de prendre parti et se ranger aux côtés de la Palestine comme il faut, et ce en dépit de tout ce qui s'y passe. Ces régimes ont même cherché à redorer le blason d'Israël. Mais Gaza lui, a pris de court amis et ennemis en mettant à exécution sa menace de riposte », a déclaré Seyyed Hassan Nasrallah. 

Et d'ajouter: « En effet que Qods fasse son entrée dans le cercle des cibles favorites de menace et d'attaque d'Israël cela a poussé le commandant de la Résistance palestinienne à opter pour cette prise de position historique. Cette récente bataille n'a eu pour motif que la bêtise de l'ennemi sioniste, et surtout le fait qu'il a sous-estimé la Résistance et a mal calculé sa réaction. » 

Arnaud Develay, juriste international et Pierre Dortiguier, politologue, s'expriment sur le sujet.

 

http://french.presstv.com/Detail/2021/05/26/657538/Qods--Nasrallah-met-en-garde-Isra%C3%ABl-(D%C3%A9bat)

Add Comments