Sanction: Jupiter dans son propre piège? (débat)

PressTV Français 148 views
Débat : Emmanuel Macron a déploré un « affaiblissement de l’Occident », rappelant l’inefficacité des sanctions imposées à la Russie et prônant un dialogue « exigeant » avec Moscou pour résoudre les différends.

SOURCE : PRESS TV FRANÇAIS

À la Conférence sur la sécurité de Munich samedi, le président français a déclaré que la Russie « allait continuer d’essayer de déstabiliser » les démocraties occidentales en manipulant les réseaux sociaux et en influençant les élections.

« Je pense que la Russie continuera à essayer de déstabiliser, soit [via] des acteurs privés, soit directement par des services, soit par des “proxies” (intermédiaires, NDLR) », a déclaré Emmanuel Macron le samedi 15 février 2020 à la Conférence sur la sécurité de Munich en Allemagne.

Le président français a également déploré un « affaiblissement de l’Occident », rappelant l’inefficacité des sanctions imposées à la Russie et prônant pour un dialogue « exigeant » avec Moscou pour résoudre les différends existants.

En effet, pour Emmanuel Macron, « les sanctions sont une sottise ». Or, il n’explique pas non plus pourquoi ce sont les compagnies françaises qui ont été les premières à quitter le marché iranien après que Donald Trump a fait de même avec l’Iran, en imposant des sanctions lourdes et injures.

Enfin, sans grande surprise, le président français a salué les propos tenus la veille par son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier, acceptant sa proposition de « dialogue stratégique sur le rôle de dissuasion nucléaire de la France pour [la] sécurité collective » de l’Europe. « Je me suis retrouvé en sympathie avec le discours du président Steinmeier », a déclaré le chef de l’État.

Mikhail Gamandiy-Egorov, analyste-chroniqueur à l'agence Observateur Continental et Arnaud Develay, juriste international , s'expriment sur le sujet.

Add Comments