Afghanistan : Jupiter part en guerre (e-Press)

PressTV Français 126 views
E-Press du 17 août 2021

 

◾ Dans un discours attendu sur le dossier afghan, le Président français a constaté qu’un « tournant historique » aux « conséquences majeures » pour la communauté internationale se déroulait en ce moment en Afghanistan.Emmanuel Macron s'identifie-t-il à Alexandre le Grand ?

 

▶ Au sommaire :

 

1-DCA iranienne prête au combat!

2-Pass sanitaire: la France ne décolère pas

3-Jupiter en guerre!

4-Incroyable ! Le vaccin et le test PCR transmettent le covid!

5-De la radioactive en Méditerranée!

 

_________________________________

1-DCA iranienne prête au combat!

Le commandant de la base de défense aérienne de Khatam al-Anbia, le général de brigade Qader Rahimzadeh, a souligné que ses forces étaient prêtes à faire face à d'éventuelles menaces et agressions de la part des ennemis.

« Avec une vigilance totale, les unités de défense aérienne surveillent le ciel de la région et l'espace autour des frontières du pays », a déclaré le général Rahimzadeh lors d'une visite dans la zone de défense aérienne iranienne dans l'est du pays.

Les unités de défense aérienne iraniennes sont prêtes à faire face à toute menace possible, a-t-il souligné.

Dans des remarques pertinentes plus tôt ce mois-ci, le commandant des forces de défense aérienne de l'armée iranienne, le général de brigade Alireza Sabahi Fard, a souligné que ses forces étaient vigilantes pour protéger le ciel du pays, avertissant les ennemis que la moindre agression recevra une réponse écrasante.

« Nous ne permettrons aucune erreur de la part des ennemis au nom de notre autorité et de notre dignité », a déclaré le général Sabahi Fard lors d'une visite au centre de défense aérienne de la ville portuaire de Chabahar, dans le sud-est.

« Les unités de cette force, en [exerçant] l'intelligence, la vigilance et [gardant un] œil vigilant, ne permettront aucune agression par des étrangers », a-t-il ajouté.

Le général Sabahi Fard a noté que le nord de l'océan Indien et la région stratégique du sud-est de l'Iran sont sous surveillance totale de la défense aérienne, soulignant que la région bénéficie d'une sécurité totale.

Il a déclaré que le centre de défense aérienne de Chabahar est chargé de surveiller le ciel d'une partie du pays où il y a beaucoup de transports aériens et maritimes vers le détroit d'Ormuz et le golfe Persique, ainsi que vers l'Asie de l'Est et l'Asie centrale, ajoutant que divers types d'équipements de surveillance sont déployés dans la région pour surveiller tout déplacement.

« Toutes sortes de systèmes électroniques d'interception, de radar et de missiles entièrement indigènes, qui sont le résultat des efforts continus de la jeunesse de cette frontière et de cette région, sont déployés dans cette zone, et les ennemis savent que nous sommes très proches d’eux dans la région et nous surveillons même leur respiration », a ajouté le commandant.

Il a déclaré que la défense aérienne de l'Iran est depuis longtemps capable de détecter et de surveiller tout objet volant avec n'importe quelle section radar et utilise des systèmes et des armes puissantes pour des actions tactiques et défensives contre les forces offensives.

 

2-Pass sanitaire: la France ne décolère pas

Manifestations contre le pass sanitaire : 388 843 participants le 14 août, selon Le Nombre Jaune 15 août 2021, 11:22

Ce compteur alternatif de manifestants a, dans son chiffrage, dénombré dans toute la France environ 170 000 participants de plus que les chiffres officiels annoncés par le ministère de l'Intérieur. Selon le ministère de l'Intérieur, 214 845 personnes au total ont défilé contre le pass sanitaire le 14 août dans de nombreuses villes de France pour le cinquième week-end consécutif, soit une mobilisation en baisse par rapport au 7 août. Des chiffres contestés par les membres du collectif Le Nombre Jaune, pour qui ce chiffrage se situe bien en dessous de la réalité. Selon un décompte définitif effectué par le collectif ce 15 août, 388 843 manifestants ont pris part aux cortèges qui ont défilé dans plus de 200 villes de France, de Paris à Marseille et de Brest à Strasbourg.

En dehors de Paris – où Le Nombre Jaune comptabilise, dans un premier chiffrage provisoire, au total 58 258 participants, contre 13 900 selon le ministère de l'Intérieur –, les manifestations les plus importantes ont eu lieu dans le sud du pays, en particulier à Toulon (19 000 manifestants selon Le Nombre Jaune), Nice (13 690), Marseille (12 128) Montpellier (11 000), Valence (9 500). Viennent ensuite Saint-Denis de la Réunion dans l'après-midi du 13 août (8 320 participants) et Strasbourg (7 140).

Le Nombre Jaune est un collectif ayant pour objectif d'être un compteur alternatif, créé à l'origine pour recenser les participants aux mobilisations du mouvement des Gilets jaunes et qui a repris du service en juillet à l'occasion des manifestations contre le pass sanitaire, comme le rappelle Le Figaro. Sur sa page Facebook, Le Nombre Jaune décrit sa raison d'être comme suit : « Le groupe est né d’un constat très simple, les chiffres donnés par le ministère de l’Intérieur sont minimisés. Les grands médias relaient ces chiffres sans les ne vérifier ni les discuter, malgré l’évidence face aux vidéos et photos de nos concitoyens. Ces mêmes médias qui avouent n’avoir que ces chiffres de l’Intérieur a communiquer

Le Nombre Jaune a recommencé à compter les manifestants à partir des manifestations du 24 juillet. Ce samedi-là, le groupe a estimé que les manifestants contre la politique sanitaire du gouvernement étaient au minimum 321 267 et non 161 000 comme annoncé par le gouvernement. Le 31 juillet, le groupe comptabilisait 373 540 manifestants, contre 204 090 pour le ministère de l'Intérieur. Le 7 août enfin, le compteur alternatif a recensé 415 061 manifestants à travers la France, tandis que les chiffres officiels n'en annonçaient que 237 000.

Source : https://francais.rt.com

 

3-Jupiter en guerre!


Dans un discours attendu sur le dossier afghan, le Président français a constaté qu’un « tournant historique » aux « conséquences majeures » pour la communauté internationale se déroulait en ce moment en Afghanistan. Deux avions militaires et des membres des forces spéciales y arriveront prochainement, a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron a annoncé lundi 16 août que plus de 600 employés afghans des structures françaises, ainsi que les membres de leurs familles, avaient déjà été accueillis en France, alors que la situation sécuritaire s'est rapidement dégradée en Afghanistan avec la prise de Kaboul par les talibans*.

Évoquant un « tournant historique » en Afghanistan, avec des « conséquences majeures pour l'ensemble de la communauté internationale », le Président français a souligné que l’« urgence absolue» était de mettre en sécurité les ressortissants français présents en Afghanistan ainsi que les Afghans ayant travaillé pour la France.

« C’est notre devoir et notre dignité de protéger ceux qui nous aident: interprètes, chauffeurs, cuisiniers et tant d'autres. Près de 800 personnes sont d'ores et déjà sur le sol Français. Plusieurs dizaines de personnes sont encore sur place […] pour lesquelles nous restons pleinement mobilisés », a déclaré Emmanuel Macron lors d'une allocution télévisée.

L’objectif de la France sera en premier lieu «de lutter activement contre le terrorisme islamiste sous toutes ces formes » puisque « l’Afghanistan ne doit pas redevenir le sanctuaire du terrorisme qu'il a été », a-t-il mis en valeur.

« C’est un enjeu pour la paix et la stabilité internationale, contre un ennemi commun, le terrorisme et ceux qui le soutiennent, à cet égard, nous ferons tout pour que la Russie, les États-Unis et l’Europe puissent efficacement coopérer, car nos intérêts sont les mêmes. »

« Le peuple afghan a le droit de vivre dans la sécurité et les femmes afghanes ont le droit de vivre dans la liberté et la dignité », a poursuivi le Président.

Deux avions militaires et des membres des forces spéciales françaises arriveront dans les prochaines heures en Afghanistan, a également indiqué M.Macron.

Migrants: plan franco-britannique

La France va porter avec l'Allemagne « une initiative pour construire sans attendre une réponse robuste, coordonnée et unie » afin de « protéger contre des flux migratoires irréguliers importants », a annoncé le chef de l'État.

« Le Conseil de sécurité des Nations unies devra donc apporter une réponse responsable et unie. J'ai échangé sur ce point avec le Premier ministre Johnson et nous prendrons des initiatives communes dans les prochaines heures », a-t-il ajouté, alors que la France et le Royaume-Uni sont deux des cinq membres permanents du Conseil de sécurité.

Source ; RT France 

 

4-Incroyable ! Le vaccin et le test PCR transmettent le covid !

Petit extrait vidéo de la deuxième partie santé de l’émission du 14 Août 2021, de la nouvelle chaîne d’information Alternative Française LA UNE TV (launetv.com), présentée par Richard Boutry.

Écoutons le Dr Astrid Stuckelberger. Ses propos à propos du vaccin et du test PCR font froid dans le dos ! L’humanité est en danger.

https://reseauinternational.net

5-De la radioactive en Méditerranée !

L’avion américain dédié à la détection de particules radioactives a effectué une mission en Méditerranée

Doté d’équipements permettant de détecter et de collecter des particules radioactives et mis en oeuvre par le 45th Reconnaissance Squadron de l’US Air Force, l’avion WC-135 « Constant Phoenix » enchaîne les missions aux objectifs mystérieux depuis qu’il est arrivé à Mildenhall [Royaume-Uni] à la fin du mois de juillet.

Le déploiement d’un tel appareil en Europe est assez rare pour être souligné. En effet, le WC-135 n’avait été jusqu’alors envoyé sur le Vieux Continenant qu’à deux reprises : au moment de la catastrophe de Tchernobyl, en 1986, et lors d’un pic de radioactivité observé dans plusieurs pays européens en février 2017.

La première mission européenne de ce WC-135 Constant Phoenix [immatriculé 61-2667 avec l’indicatif Jake21″] s’est déroulée dans la région de la Baltique, entre l’île suédoise de Götland et la Lituanie. Un avion de renseignement britannique RC-135W « Rivet Joint » avait également été repéré dans la même zone, ainsi qu’un appareil de veille radar suédois Saab S100D. Un avion-ravitailleur KC-135 était aussi de la partie.

Ce vol aura été marqué par un détail curieux, le WC-135 ayant évolué à une altitude relativement basse [5’500 pieds] pendant qu’il patrouillait non loin de l’île de Götland. C’est, en tout cas, ce qu’ont indiqué les sites de suivi de trafic aérien.

L’objectif de cette mission n’a ensuite pas été précisé. Sans doute s’agissait-il de profiter de conditions météorologiques favorables pour épier les activités nucléaires russes en mer Blanche, où est développé le missile Burevestnik 9M730, supposé être à propulsion nucléaire, et où le sous-marin K-329 Belgorod, conçu pour emporter le « drone nucléaire » Poséidon, terminait une campagne d’essais…

Cette hypothèse s’est renforcée par la suite à la faveur de la seconde mission de ce WC-135 Constant Phoenix, effectuée en mer de Barents et en mer de Norvège. Cette fois, il était accompagné par deux avions ravitailleurs KC-135 de l’US Air Force. Ce qui était, là encore, plutôt inhabituel.

Puis, le 12 août, l’avion du 45th Reconnaissance Squadron fut de nouveau repéré alors qu’il volait en direction de la mer Noire, en étant accompagné, là encore, par deux KC-135.

Les trois appareils se séparent par la suite : un premier avion ravitailleur rebroussa chemin une fois arrivé aux abords de la mer Noire tandis que le second s’attarda au large du port roumain de Costanta, avant de prendre un cap retour. Et ce fut justement à la verticale de ce secteur que la trace du WC-135 Constant Phoenix fut perdue, son transpondeur ayant probablement été éteint. À noter qu’un RC-135W Joint Rivet était aussi en mission au même moment dans cette région.

 La quatrième mission du WC-135 Constant Phoenix a eu lieu ce 16 août. Si les précédentes concernaient, a priori, les activités militaires russes, celle-ci est encore plus mystérieuse… Là encore, cet avion a été accompagné par deux KC-135 [indicatifs : LAGR477 et LAGR501] depuis la base de Mildenhall. Et cette formation a survolé la France pour ensuite mettre le cap vers la Méditerranée centrale.

Arrivé à la verticale de la Sicile, le « LAGR477 » a fait demi-tour, tandis que le LAGR501 est resté quelque temps non loin de Malte, plus précisément entre la Sicile et la ville libyenne de Misrata], comme s’il attendait des avions à ravitailler. Quant au WC-135, sa trace s’est de nouveau perdue dans ce secteur. Ensuite, le « LAGR501 » a mis le cap vers Mildenhall, via la France.

Cette mission aura donc été similaire à celle menée quelques jours plus tôt en mer Noire. Et elle pose plusieurs questions : pourquoi a-t-elle nécessité deux avions ravitailleurs? Pourquoi l’un d’eux a-t-il fait demi-tour à un moment donné? Pourquoi le second s’attarde-t-il? Pourquoi le WC-135 a-t-il cherché des particules radioactives en Méditerranée, après avoir manifestement éteint son transpondeur?

Source; Opex 360

 

 

Add Comments