Deraa: fin de parite pour l'axe US/Israël

PressTV Français 80 views
Le cessez-le-feu sous l’égide russe entre le Comité de sécurité syrien et le Comité central de Deraa soutenu par les terroristes a été violé par ce dernier. Malgré de nombreux délais donnés par l’armée syrienne aux terroristes pour quitter cette zone stratégique, les terroristes ont profité de ces opportunités pour renforcer leur position dans la province de Deraa.

Cela étant dit, on pourrait s’attendre à ce que l’armée syrienne mène une opération décisive dans différentes parties de la province de Deraa afin de nettoyer ces zones de la présence des terroristes.

Le Comité de sécurité basé à Damas s’est opposé à la demande des groupes terroristes déployés dans la ville de Deraa d’un cessez-le-feu de 72 heures, affirmant qu’elle servirait à renforcer les fortifications des terroristes.

Comment interprétez-vous cette décision?

Ayssar Midani, analyste franco-syrienne des questions internationales s'exprime sur le sujet.

Ayssar Midani : 

« Il est certain que la province de Deraa a toujours été le fer de lance de la Défense de la Syrie puisqu’elle est la province limitrophe de l’état d’occupation israélien.

On sait que depuis trois ans les terroristes basées à Deraa mènent l’état en bateau d’accord en accord qui n’est jamais respecté et à chaque fois, ils essaient de renforcer leurs positions et il était temps que le comité de sécurité refuse et ne tombe plus dans le piège... »

Add Comments