Total en Irak, les USA ripostent ! (interview)

PressTV Français 45 views
Le couteau du trio Australie/US/GB dans le dos de la France

L’annulation du contrat FSP (Future Submarine Program) par les Australiens, car séduits par une offre conjointe des États-Unis et du Royaume-Uni, n’a pas tardé à tourner en crise diplomatique ouverte.

À Paris, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, qui avait négocié entre 2014 et 2016 le contrat de 31 milliards d’euros, s’est fâché au micro de France Info.
« C’est vraiment […] un coup dans le dos. Nous avions établi avec l’Australie une relation de confiance, cette confiance est trahie » a déclaré Jean-Yves Le Drian.
Comment expliquer cette instrumentalisation de Paris par les Américains malgré le suivisme presque total de la France envers les politiques décidées pas les USA qui autrefois a privé la France du marché iranien et aujourd’hui de l’Australie ?

Pierre Dortiguier, politologue s’exprime sur le sujet.

Pierre Dortiguier: 

« Cette crise a plusieurs aspects, il y a un fond politique qu’il peut s’agir d’une rétorsion américaine et un avertissement américain au sens étroit et large.

Une rétorsion à ce que la France a fait dans son contrat avec l’Irak, ce grand marché qui a été emporté par Total en Irak a du indisposer certains milieux d’affaires américains... »

Add Comments