Macron vend des mirages à l'Inde!

PressTV Français 26 views
Apparemment, la série noire du président français n’aura donc pas de fin : après avoir offert des pépites industrielles françaises aux Américains sur un plateau d’argent et concédé des parts de marché entières au puissant allié américain en Europe et sur les marchés asiatiques par peur de sanctions extraterritoriales américaines, cette annulation du contrat par la marine australienne devait enfin sortir le président français de son rêve américain, mais une fois sorti de sa retraite contemplative, Macron, fidèle à ses habitudes, a pris le téléphone pour appeler l’Inde, un joker américain dans l’Indo-Pacifique pour vendre des Mirages 2000 vétustes. Macron cherche-t-il des oasis dans le désert ?

Au sommaire :

1-Iran-Tadjikistan : les retrouvailles

L’Iran et le Tadjikistan ont signé samedi 8 documents de coopération à l’issue d’une réunion présidentielle à Douchanbé.

Accompagnés de délégations de hauts responsables, le président iranien Ebrahim Raïssi et son homologue tadjik Emomali Rahmon ont tenu samedi matin une réunion à Douchanbé. À l’issue de la rencontre, tenue en marge du 21e sommet de l’OCS, les deux pays ont signé huit accords de coopération.

Les documents comprennent six protocoles d’accord de coopération, un accord et un protocole technique sur la coopération entre les bureaux de douane. Par ailleurs, les deux présidents ont publié une déclaration conjointe officielle à l’issue de la réunion.

Au cours de la rencontre, ils ont souligné la religion, la culture et la langue communes aux deux nations, exprimant l’espoir que les efforts des responsables des deux pays ouvriraient un nouveau chapitre dans la promotion des relations bilatérales et de la coopération dans les domaines économique, culturel et politique.

Source : Tasnimnews

2-Israël craint de bombarder la Syrie pour la première fois en 4 ans

Le fait de repousser avec succès les attaques israéliennes et de lancer des missiles sur des avions de combat israéliens a forcé Tsahal à arrêter les frappes contre la Syrie.

Pour la première fois en quatre ans, la partie israélienne n’a pas tenté de lancer de nouvelles frappes de missiles sur le territoire syrien. Les craintes découlent du fait que les quatre dernières attaques de Tsahal ont été repoussées avec succès et que des missiles antiaériens ont été tirés sur des avions de guerre israéliens en réponse aux frappes.

Auparavant, en cas d’attaques infructueuses de Tsahal, les frappes sur le territoire syrien étaient répétées soit le lendemain, soit quelques jours plus tard, cependant, la modernisation du système de défense aérienne syrien par des spécialistes russes a conduit au fait que maintenant pour la première fois depuis la livraison du système de défense aérienne S-300 à l’armée syrienne, Israël craint que Damas puisse légalement abattre des avions de combat de l’armée de l’air israélienne, sans parler du fait que la partie syrienne a menacé plus tôt de lancer des frappes de missiles avec l’aide de missiles balistiques si Israël ne cessait pas ses agressions contre la République arabe.

Les quatre dernières attaques israéliennes contre la Syrie ont été repoussées avec succès – l’efficacité de la destruction des missiles furtifs israéliens était d’environ 88 à 93 %, tandis que les systèmes de défense aérienne syriens ont tiré avec succès des missiles sur des avions de guerre israéliens même au-dessus des États voisins.

Auparavant, des informations sont apparues selon lesquelles lors de la visite de la délégation israélienne en Russie, Israël avait tenté de forcer la partie russe à abandonner la défense de la Syrie, cependant, en raison du fait que la partie israélienne n’avait pas respecté ses accords antérieurs, la Russie a répondu à ces appels par un refus.

Source : reseauinternational.net

3-10ème acte antivax en France !

Alors que le président de la République a évoqué une éventuelle levée du pass sanitaire dans certains territoires, les manifestants continuent de la dénoncer, pour le 10e samedi d’affilée.

Ce 18 septembre, 180 actions contre le pass sanitaire étaient prévues à travers le pays, dont trois à Paris, les forces de sécurité craignant des heurts. Dans la capitale, les gilets jaunes sont partis de la place du Maréchal-Juin à midi, le cortège mené par la militante Sophie Tissier part de la place Laroque vers Port-Royal.

Le point de départ du troisième cortège, à 14 heures, était la place du Trocadéro. Il devait rejoindre le champ de Mars. Ce dernier cortège des Patriotes était conduit par Florian Philippot. Si le pass sanitaire obligatoire doit légalement prendre fin le 15 novembre, Emmanuel Macron n’a pas écarté en début de semaine une possibilité de « lever le pass » dans certains territoires où le nouveau coronavirus circule de moins en moins vite.

Selon les calculs du ministère de l’Intérieur, environ 80 000 personnes, dont 6 100 à Paris, ont manifesté samedi dans plusieurs villes de France.

Source : Sputnik

4-Le scrutin russe cyberattaqué...

Alors que les élections législatives se tiennent en Russie du 17 au 19 septembre, notamment par vote électronique, la Commission électorale russe a dénoncé trois cyberattaques émanant de l’étranger. Elle s’attend à une réitération de ces attaques.

La Commission électorale russe a dénoncé, ce 18 septembre, des cyberattaques « de l’étranger » ayant visé ses ressources, au deuxième jour du vote aux législatives.

Selon un responsable de la Commission électorale, Alexandre Sokoltchouk, deux ont visé les ressources du site internet de la commission, et une troisième a tenté de le surcharger.

« L’attaque était assez puissante », a-t-il déclaré à l’agence Tass. Il a par ailleurs affirmé que d’autres attaques étaient en « préparation » pour le lendemain, soit le jour principal du vote. 

Alexandre Sokoltchouk a également annoncé que les pays associés aux adresses IP utilisées par les auteurs de ces attaques restaient à déterminer avec précision. Les élections législatives en Russie interviennent un peu plus d’un an après l’adoption en 2020 par référendum d’amendements constitutionnels qui ont, entre autres, élargi le pouvoir des législateurs russes.

Comme pour la consultation populaire de 2020, l’élection des 450 députés de Douma se fait désormais dans certaines régions via le vote en ligne, mis en place dans le cadre de la pandémie. Selon une récente enquête du Centre de recherche sur l’opinion publique russe, le taux de participation est estimé entre 48 à 51 %.

Source : Français RT

5-L’Inde veut acquérir 24 Mirage 2000 d’occasion

Visiblement, le président français dans son somnambule pousse la France vers l’abîme :

Après avoir offert des pépites industrielles françaises aux Américains sur un plateau d’argent, une décision irrationnelle entraînant des licenciements massifs dans les secteurs industriels et autres et après avoir concédé des parts de marché entières au puissant allié américain en Europe et sur les marchés asiatiques par crainte de sanctions extraterritoriales américaines, cette annulation du contrat par la marine australienne devait sortir le président français de son rêve américain, mais une fois sorti de sa retraite contemplative, Macron est retombé dans le piège de ses habitudes : vendre des Mirages 2000 en décomposition à l’Inde, un joker américain de l’Indo-Pacifique. Macron cherche des oasis dans le désert ?

Alors que l’armée de l’air indienne met progressivement en service les 36 Rafale qu’elle a commandés à Dassault Aviation en 2015, elle entend conserver ses 49 Mirage 2000H/I encore quelques années selon, opex360

L’IAF envisage également d’acquérir 24 unités d’occasion afin de renforcer sa flotte de Mirage 2000... et de constituer un stock de pièces détachées pour assurer leur maintien en condition opérationnelle [MCO] pour les années à venir. C’est en effet ce qu’affirme le quotidien « The Hindustan Times », citant des sources « proches du dossier ».

Le journal indien ne le dit pas explicitement, mais ces 24 Mirage 2000 d’occasion seraient acquis à la France, pour un montant total de 27 millions d’euros. Ces « avions deviennent obsolètes en France » et le chef de l’air indienne Marshal RKS Bhaduaria a décidé de les racheter", ont indiqué les sources. Dans le détail, sur les 24 avions que l’IAF envisage d’acquérir, 13 sont en parfait état, avec moteur et cellule intacts, dont huit seraient prêts à voler. Quant aux 11 autres, « partiellement complets », ils serviront de « réservoir » de pièces détachées.

Ces dernières années, plusieurs unités Air & Space équipées de Mirage 2000C ont été dissoutes, comme les escadrons 1/5 Vendée, 1/12 Cambrésis et 2/12 Picardie. Certains de ces appareils ont été revendus sur le marché de l’occasion, notamment au Brésil, ou en stockage.

De plus, en fonction des livraisons du Rafale, l’escadrille 2/5 Île-de-France devrait se séparer prochainement de la sienne. « Le Mirage 2000 a changé la donne dans la guerre de Kargil, car son déploiement par l’IAF a faussé l’asymétrie des moyens militaires en notre faveur », a rappelé un officier de l’IAF à l’occasion du 20e anniversaire de la « guerre des glaciers ».

En effet, la destruction d’un important dépôt de ravitaillement de l’armée pakistanaise dans le secteur de Batalik par des Mirage 2000 du 7th IAF Squadron a été considérée comme le tournant de ce conflit. Et ces avions de fabrication française se sont à nouveau distingués en menant des frappes contre un quartier général pakistanais situé à plus de 5 000 mètres d’altitude.

Source : Opex

Add Comments